Véronique AUBERGÉ

Chercheur CNRS/INSHS au LIG, responsable méthodologique de Domus-LIG/MaCI, co-dir du master Industries de la Langue, porteur de la Chaire industrielle d’excellence Robo’ethics de la Fondation Grenoble INP.


Elle a développé une méthode expérimentale participative et écologique de co-construction des théories, modèles, données et technologies (FractaLL) qui, appliquée au robot social, le place comme instrument d’observation et validation des comportements humains : elle propose une théorie cognitive de la représentation de soi et de l’autre (Dynamics of Affective Networks for Social Entities – D.A.N.S.E.) qui inscrit l’interaction humaine dans une dynamique évolutive de la relation et de l’attachement (glu socio-affective).

Mettant l’humain au centre d’un Living Lab oeuvrant pour une éthique émergente et inclusive des nouveaux outils numériques, les citoyens et acteurs sociétaux dans leurs différents rôles, les industriels en partenariat étroit avec les chercheurs, co-construisent des applications raisonnées pour une interaction personne-robot dédiée à l’utilité et au confort relationnel pour la personne, et dont le but est de ramener l’humain vers l’humain. Les personnes fragiles (âgées, malades…) en sentiment d’isolement sont des acteurs privilégiés de ce « micro-observatoire vivant » des changements : le robot social RobAir Social Touch du fablab FabMSTIC est transformé au travers de notre expérience collective de cette intelligence sociale artificielle qui pointe sur la transformation culturelle des relations humaines.

Véronique AUBERGÉ

Interventions lors du Congrès

Conférence

12/10/2023
de
17h30
à
19h00

Si le robot social révélait le sentiment d’isolement ?

Conférence

13/10/2023
de
10h00
à
11h30

Pertinence du recours à l’innovation numérique en santé